lundi 3 octobre 2016

Qu'est-ce qu'un bénévole ?



Etymologie : du latin benevolus, bonne volonté, venant de bene, bien et velle, vouloir. Le bénévolat désigne une activité de services envers autrui, de son plein gré et sans rémunération.

Nos bénévoles sont souvent des gens aux revenus modestes (mais aux grands cœurs). Ils utilisent leurs moyens personnels de locomotions, auto, vélo, et n'ont aucune indemnité kilométrique. Unis dans une même passion pour lutter contre la misère féline et garder tant bien que mal des colonies de chats stérilisés et soignés, dans une ville à la fois portuaire et rurale (le chat participe à la régulation des populations de rongeurs, car il reste un chasseur, même nourri).

Beaucoup de nos bénévoles sont aussi engagés dans le milieu associatif et humanitaire.

Ils prennent sur leur temps personnel (nous n'avons aucune décharge de service pour bénévolat...) et engagent leurs deniers pour nourrir et s'occuper des chats libres, chaque jours de l'année.
Nous avons tissé, grâce à eux, un large réseau dans chaque quartier, ce qui nous permet une surveillance étroite du territoire local.

Ils engagent un travail d'utilité publique, gère trop souvent les problèmes liés à l'irresponsabilité des propriétaires qui ne font pas stériliser leurs chats, sans compter les abandons (chat et aussi chiens).

Dans certains secteurs (sans abandon de chat), les populations ont vu leur effectif fondre (moins de chat car plus de reproduction, mais des chats en bonne santé, bien intégrés dans leur milieu de vie). Dans un de nos secteurs, nous sommes passés de 40 chats à 12 en 8 ans (stérilisations, adoptions, décès naturels).

Sans nos bénévoles, la ville devrait à brève échéance faire face à la remonté des effectifs de chats non stérilisés liée une reproduction rapide , avec les inconvénients qui s'y rattache (les chats stérilisés se battent en période de rut, marquent leur territoire, miaulent à la mort la nuit, sont très souvent malades). Elle devrait engager des moyens humains payant (dégager des employés municipaux pour nettoyer des aires délaissées par les bons soins des bénévoles, car souvent près de certaines zones des résidents sans aucun savoir vivre jettent mégots et détritus), gérer les conflits de voisinage (périodes de reproduction des chats), faire venir des intervenants extérieurs (image de marque en baisse par une gestion devenu inhumaine et indigne d'une belle ville moderne).

C.Q.F.D. !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...